Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 13:39

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Nicolas Sarkozy va bien finir par savoir qui est Jean-Christophe Cambadélis. Un "Camba" qui lui écrit ce mercredi 21 octobre une lettre ouverte pour lui proposer une démarche commune : saisir ensemble le CSA pour protester contre la nouvelle venue de Marine Le Pen à l’émission Des paroles et des actes.

Dans cette missive envoyée à la presse, le patron du PS écrit à propos de cette cinquième invitation de la présidente du FN dans l’émission politique phare du service public :

Cette nouvelle invitation introduit une distorsion dans l’équité médiatique, qui plus est au profit d’un mouvement d’extrême droite. […] Voilà pourquoi je vous propose que nous saisissions ensemble le CSA.

Et le député PS de Paris d’ajouter :

Cette démarche peut tout aussi bien être portée par les candidats en région si vous la jugez plus efficace ou plus praticable.

Contacté par le Lab, Marine Le Pen ne s’étonne pas du tout de cette démarche. Elle ajoute :

Le parti unique qui truste 90% du temps de parole politique pense probablement que cela n’est pas encore suffisant.

Voici la lettre en question :

 

Cette nouvelle invitation de Marine Le Pen, présidente du FN mais aussi candidate aux régionales dans la grande région Nord, a créé la polémique. Le 15 octobre, c'est par une lettre ouverte adressée à la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, que l'ancien ministre du Travail, Xavier Bertrand, candidat LR dans le Nord, a tenté de contre-carrer le plan médias de Marine Le Pen. Inacceptable pour le député-maire de Saint-Quentin, qui y voit un manque d'équité vis-à-vis des autres candidats de la région.

Même démarche du côté du candidat socialiste, Pierre de Saintignon. Lui a fait la démarche de saisir le CSA pour se plaindre d'un déséquilibre dans le traitement médiatique de la campagne.

Face à cette polémique naissante, Marine Le Pen avait été déprogrammée du 12/13 Dimanche de France 3, étant donné son passage le 22 octobre à DPDA. Et David Pujadas, le présentateur de l'émission, avait quant à lui dû s'expliquer dansL'Obs, précisant que la cheffe frontiste n'avait été présente que quatre fois en tant qu'invitée principale en 35 émissions. "Les temps de parole sont strictement encadrés par le CSA. Ces trois dernières années, celui du FN est de 12% du total, soit le bas de la fourchette des obligations", ajoutait-il. 

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 11:08

Florian Philippot glane de plus en plus d'intentions de vote dans le Grand Est, une région qui comme la PACA ou le Nord pourraient être dirigée par le Front national. Une perspective qui inquiète fortement le gouvernement.

Afficher l'image d'origine

nvité de RTL lundi 19 octobre 2015, le président de la République François Hollande s'est montré inquiet quant aux élections régionales qui approchent et qui pourraient voir le Front national triompher dans plusieurs régions comme la PACA ou le Nord. "Une région qui serait dirigée par le Front national, cela aurait des conséquences. Je préfère le dire pour qu'il n'y ait pas de surprise, pour que chacun soit bien informé. On ne joue pas avec ce type de comportement ou de vote simplement pour envoyer un avertissement parce qu'on n'est pas content, parce qu'il y a de la colère. Chaque citoyen est responsable", avait-il lancé sur un ton ferme. 

Le Grand Est vient se rajouter à la liste

Mais l'inquiétude du gouvernement vis-à-vis de la montée du Front national dans les intentions de vote n'est pas appelée à diminuer. Au contraire, la crainte est désormais d'autant plus grandeque le Grand Est, qui supporte mal la fusion des nouvelles régions, devient de plus en plus favorable au vice-président du parti d'extrême droite Florian Philippot. Une région qui ne figurait pas il y a encore quelques semaines sur les radars du gouvernement mais qui, avec ses 5 millions et demi d'habitants, constitue un véritable potentiel électoral pour le FN en constante progression, et qui réalise dans cette région son troisième meilleur score national. 

Dans un contexte politique plus que favorable, avec une gauche affaiblie qui rend la porosité des électeurs encore plus forte avec le FN, et 
une droite qui digère mal l'affaire Morano, certains électeurs républicains hésitent même, de leur propre aveu, à glisser dans l'urne un bulletin Philippot. Un scénario noir que redoute l'exécutif, angoissé à l'image de Manuel Valls qui se dit lui-même inquiet. Le Premier ministre est d'ailleurs sur le point d’organiser comme pour les départementales un nouveau tour de France des régions jugées les plus sensibles avec en point d'orgue la PACA, le Nord et précisément le Grand Est.  

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 17:01

Cruel rappel historique pour Alain Juppé. Le 17 octobre, c'est Virginie Calmels, candidate LR en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin et adjointe du maire de Bordeaux, qui est présente sur le plateau d'On n'est pas couché. Invitée à s'exprimer sur son mentor, elle cherche d'abord à le défendre sur son âge, argument souvent avancé par ses détracteurs en vue de la primaire. 

Mais, avant même qu'elle puisse développer son idée, le chroniqueur Yann Moix décide de montrer une vidéo datant de 1989. Dans celle-ci, le jeune Alain Juppé est invité sur le plateau de l'Heure de Vérité. Et celui qui est alors député de Paris se laisse aller à la confidence sur son avenir politique, expliquant ne pas vouloir faire carrière ad vitam aeternam. Interrogé sur d'éventuelles envies de quitter la politique, il répond :

Ah sûrement. J'ai eu plusieurs fois la tentation.

Avant de développer :

Moi, ce qui me panique c'est de passer 30 ans, 40 ans, 50 ans de ma vie dans des fonctions électives. Je vois, je ne veux critiquer personne mais, un certain nombre d'élus qui à 75 ans, 80 ans ont du mal à décrocher. Alors ça, c'est ma terreur absolue, je ne vous le cache pas.   

Pour l'heure, Alain Juppé a 69 ans. Candidat à la primaire de la droite, il pourrait se présenter quoiqu'il arrive à l'élection présidentielle de 2017. Il aura alors 71 ans.

Par ailleurs, la panique d'Alain Juppé concernant sa trop longue présence dans le débat public ne semble plus l'effrayer. Depuis 1983 et son poste d'adjoint au maire à Paris, il n'a quitté la scène hexagonale que pendant deux ans, rejoignant notamment le Québec. Ce qui fait 30 ans de sa vie "dans des fonctions électives". 

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 18:57

La crise familiale au FN, l'arrivée massive de migrants ou encore les bons sondages pour le FN en PACA, le vice-président du Front National n'a esquivé aucune question d'actualité.

Capture d'écran. Le vice-président du Front National, Florian Philippot, était l'invité de «BFM Politique» ce dimanche soir.

Dans l'émission «BFM Politique», Thierry  Arnaud accueillait ce dimanche le député européen Florian Philippot qu’elle a interrogé en compagnie d’Henri Vernet du « Parisien » - «Aujourd'hui en France». Morceaux choisis.

Les régionales et la percée du Front national en PACA. « Marion Maréchal-Le Pen a de fortes chances de l'emporter. Je suis heureux de ce sondage qui prouve comme dans le Nord-Pas-de-Calais que la victoire est à portée de main», explique le n°2 du FN. « Nous n'avons pas d'objectif chiffré pour ces régionales» assure-t-il. «Marion a reçu le soutien de Jean-Marie Le Pen mais elle gère elle même sa campagne avec les éléments locaux» conclut le député européen.

Quelle serait la première décision d'un président FN de région ? « Ma première décision serait de me battre contre le gaspillage avec un audit sur les dépenses comme par exemple lors de la construction d'une mosquée turque à Strasbourg qui vient renforcer le communautarisme», assène-t-il. Selon ce candidat aux régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, «c'est aux fidèles de payer pour leur lieu de culte, pas l'argent public». «Il faudrait aussi rationaliser les fonctionnaires avec une baisse d'effectif par des départs en retraite» selon lui. 

Les déboires du parti avec son fondateur Jean-Marie Le Pen. «L'affaire Le Pen est terminée, la page est tournée» tente de déminer le vice-président du FN. « Il est dehors et Marine a été claire. Nous travaillons sans lui et ça se passe très bien avec de nouvelles adhésions,» explique le vice-président du FN. Les insultes à son encontre ? «On ne va pas revenir dessus. Ces propos le déshonorent lui. Je reste sur le terrain politique car cette affaire est terminée.» 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 18:38

Afficher l'image d'origine

Selon notre enquête Odoxa, Marion Maréchal-Le Pen emporterait la région que la gauche semble assurée de perdre.

 –
 

Le match s'annonce serré en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). A sept semaines du scrutin, le sondage Odoxa réalisé pour BFMTV et notre journal confirme la poussée du Front national dans cette région, où le parti deMarine Le Pen est traditionnellement bien implanté et qu'il espère conquérir en décembre.

Au 1er tour, Marion Maréchal-Le Pen, qui est créditée de 35 % des intentions de vote, devancerait de cinq points la liste d'union de la droite deChristian Estrosi (30 %). Ce score montre que la députée du Vaucluse n'est pas pénalisée par la guerre politico-familiale qui secoue le FN depuis six mois (Jean-Marie Le Pen a d'ailleurs appelé à la soutenir vendredi). Pour la région, le parti lepéniste avait obtenu 34 % des voix lors des départementales de mars dernier. Mais 35 %, cela représenterait un bond en avant de 15 points par rapport aux résultats du FN lors des régionales de 2010.
A gauche, la déconfiture
Ce que révèle notre sondage, c'est que la gauche, qui détient la région depuis dix-sept ans, serait laminée dès le 1er tour : le socialiste Christophe Castaner ne recueillerait que 18 % des suffrages, soit 8 points de moins que le score réalisé par Michel Vauzelle, le président sortant de la région, en 2010. Cette contre-performance s'explique par l'impopularité du gouvernement, mais sans doute aussi par la faible notoriété du candidat. Député des Alpes-de-Haute-Provence, Castaner est, selon notre sondage, inconnu de 69 % des électeurs de la région. Les écologistes, qui partent avec le Front de gauche, totalisent 10 % des intentions de vote (ce qui théoriquement pourrait leur permettre de se maintenir au second tour).

Au second tour, justement, avec 37 % des intentions de vote, Marion Maréchal-Le Pen l'emporterait d'une courte tête sur son adversaire de droite (34 %). « La faiblesse de l'écart (nous sommes dans les marges d'erreurs statistiques des sondages), les incertitudes de la participation et l'impact de la campagne peuvent encore largement modifier l'ordre d'arrivée des deux premiers en décembre », analyse Gaël Sliman, président d'Odoxa. En revanche, Sliman juge une potentielle victoire du PS dans sa région « hors de portée ». Castaner n'atteint même pas le seuil symbolique des 30 %.

 –

 –

 

 

 

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 17:41

Découvrez l'intégralité du programme en cliquant

sur la photo ci-dessous:

Decouvrez le programme de Wallerand de Saint Just pour une Ile-de-France Bleu Marine.

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 17:30

Afficher l'image d'origine

LE SCAN TÉLÉ - Invitée le 22 octobre prochain des Paroles et des actes, la présidente du Front national ne sera finalement pas au JT de la mi-journée de France 3 dimanche.

Capture écran Le Figaro

Jeudi, Francis Letellier annonçait sur son compte Twitter qu'il recevrait Marine Le Pen à 12h10 dans le12/13 dimanchequ'il présente sur France 3. Ce vendredi, de la même manière et sans explications, le journaliste a écrit que son invité serait finalement Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et tête de liste de son parti pour les régionales en Ile-de-France.

Twitter

Pourquoi ce changement de dernière minute? SelonL'Opinion, la direction de France 3 a jugé «malencontreux» l'accumulation des passages de Marine Le Pen sur les chaînes de France Télévisions. Après avoir été invitée de C Politiquesur France 5 le 11 octobre dernier, la présidente du Front national sera le 22 octobre sur France 2 dans Des paroles et des actes.

«Il fallait éviter une situation de concurrence entre plusieurs chaînes du groupe dans un temps rapproché» a déclaré àL'Opinion Claire Sébastien, rédactrice-en-chef du 12/13 dimancheCette décision fait également suite au mécontentement provoqué par le cinquième passage de Marine Le Pen dans Des paroles et des actes.

Jeudi, Xavier Bertrand avait adressé une lettre à Delphine Ernotte, président de France Télévisions, et à Olivier Schrameck, président du CSA, pour déplorer un manque d'équité. Adversaire de Marine Le Pen aux régionales en Nord-Pas-de-Calais et Picardie, l'ancien ministre écrivait notamment que «si cette émission était maintenue dans sa forme, cela signifierait tout simplement que France Télévisions a volontairement choisi de favoriser Mme Le Pen».

Dans C à vous vendredi soir, David Pujadas a expliqué avoir besoin de «têtes d'affiche» et de «personnalités politiques d'envergure» dans Des paroles et des actes. Une stature que, au sein du Front national, seule Marine Le Pen possèderait selon le journaliste. «Ce qui est important de prendre en compte, c'est le temps de parole des formations politiques, a-t-il souligné. Avec 12% pour le Front national, on est plutôt dans la partie basse de la fourchette autorisée.»

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 17:21

L'actualité française et internationale par la rédaction d'Europe 1 - Politique, culture, faits divers, économie, médias.

La consommation de cannabis et la conduite sans permis feront l'objet de simples contraventions

C'est une publication qui pourrait faire du bruit. Comme le révèle Le Monde, un décret d'application été publié au Journal officiel le jeudi 14 octobre. Celui-ci permet désormais aux policiers de proposer pour les petits délits une simple amende, payable immédiatement, plutôt que de s'en référer à la justice.

Pas une dépénalisation. Comme l'explique le quotidien, ces mesures pourront s'appliquer notamment sur la consommation de cannabis, ou à la conduite sans permis ou sans assurance. Mais ces amendes, proposées par la police, devront être autorisées "au préalable au cas par cas par le procureur". Cette mesure pourrait, in fine, permettre de sanctionner plus durement les consommateurs de drogue notamment en leur infligeant une amende alors que beaucoup de cas de détention de stupéfiants ne sont plus transmis aux tribunaux. 

Combien de consommateurs en France ? L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (Ofdt) dénombre trois profils : les expérimentateurs - qui en ont consommé une fois dans leur vie -, les consommateurs - qui en ont consommé dans l’année- et les consommateurs réguliers -qui comptabilisent au moins 10 joints par mois-. Selon ses dernières estimations, qui datent de 2011, 3,8 millions de Français sont des consommateurs occasionnels, parmi lesquels on compte 1,2 millions de consommateurs réguliers.

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 23:38

Cliquer sur l'image pour retrouver l'interview de Jean-Lin Lacapelle:

Jean-Lin Lacapelle

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 12:37

POLITIQUE - Dans un SMS arrivé au mauvais destinataire, l’équipe de l’ex-Premier ministre demande aux amis de laisser un maximum de commentaires sur les sites Internet…

Oups, la boulette ! Un SMS de l’équipe de François Fillon, candidat à la primaire des Républicains pour la présidence de 2017, a atterri par erreur chez le mauvais destinataire et a ainsi révélé les méthodes de l’ancien Premier ministre pour booster les ventes de son dernier livre : Faire.

« Chers amis, François Fillon demande beaucoup plus de commentaires de son livre sur les sites de la FNAC et d’Amazon. Merci à tous de vous démultiplier en ce sens », aurait-il été ainsi écrit à destination des troupes du député de Paris.

C’est France Info, qui a eu connaissance du SMS, qui relate la bévue. Les ventes au public du livre ne s’élèvent pour l’instant qu’à 17.000 exemplaires, non loin des 10.000 ventes de Mes chemins pour l’école, signé par son adversaire à la prochaine primaire : Alain Juppé. D’où cet appel aux copains.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article

Blog tenu par Julien Dufour.

                      affiche campagne Julien DUFOUR

Julien DUFOUR,

Chargé de Mission du FN 92,

Secrétaire du FN-RBM de Boulogne-Billancourt,

 

 

Recherche

Calendrier:

31 janvier, 15h00

Galette du FN 92

Invité d'Honneur: David Rachline,

-Sénateur du Var,

Maire de Fréjus

David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, invité d'Honneur de la Galette du FN 92, le 31 janvier 2016 à Boulogne-Billancourt.

Nous contacter:

Si vous souhaitez vous rapprocher de nous, militer et défendre vos convictions au niveau local, vous pouvez nous joindre

par mail:

fn92@frontnational.com

ou par téléphone au

06.65.86.46.92

La permanence du FN 92

est située au

80, avenue Edouard Vaillant.

(A 100 m de la Place Marcel Sembat).

Suivez Julien Dufour sur Twitter:

Visiteurs:

Sur ce site, vous êtes actuellement:

Visiteurs uniques depuis la création du blog.