Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 16:33

Afficher l'image d'origine

Alors que son pays s'apprête à prendre la présidence de l'UE en janvier, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte s'alarme de la crise migratoire.

Mark Rutte aux côtés d'Angela Merkel, de Fredrik Reinfeldt et de David Cameron lors d'une conférence de presse en Suède le 10 juin 2014. 

 

L'Europe risque de s'écrouler comme l'Empire romain à cause de la crise des migrants, a soutenu le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, cité par le Financial Times, alors que son pays s'apprête à prendre la présidence de l'UE en janvier. De nombreuses dissensions existent au sein de l'Union européenne sur la manière de gérer la venue de centaines de milliers de Syriens, d'Irakiens et d'Érythréens, notamment, fuyant leur pays pour se rendre en Europe. "La première étape, c'est s'assurer que les frontières soient contrôlées", a soutenu Mark Rutte, cité jeudi soir par le Financial Times : "L'Empire romain nous l'a montré et nous le savons tous, les grands empires s'écroulent si les frontières ne sont pas bien protégées."

"Nous devons arrêter ce flot de migrants"

M. Rutte s'est adressé à un petit groupe de journalistes invités depuis Bruxelles en amont de la présidence de l'UE que les Pays-Bas vont assurer au premier semestre 2016. Le gouvernement néerlandais a fait de la crise des migrants une de ses priorités pour sa présidence du groupe des 28. "Nous devons arrêter ce flot de migrants qui viennent en Europe, nous ne pouvons continuer avec les niveaux actuels", a-t-il dit, cité par le quotidien en ligne EUObserver. Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders a appelé mercredi à travailler pour maintenir en vie l'espace de libre circulation Schengen. Mais le ministre néerlandais des Finances et président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem a prévenu vendredi qu'un petit groupe de pays de l'UE, dont les Pays-Bas, pourraient être forcés de former un "mini-Schengen" si la crise des migrants ne peut être résolue.

 

Certaines choses sont possibles

M. Rutte a par ailleurs dit, cité par le quotidien britannique Guardian, ne pas "être sûr" qu'un accord entre l'UE et le Royaume-Uni en vue d'éviter un "Brexit" pourrait être conclu d'ici à la fin de l'année. "Quand je regarde ce que David Cameron a proposé, je me dis que certaines choses sont possibles, mais que d'autres vont être difficiles", a dit M. Rutte dans le Guardian. Une des exigences les plus difficiles à accepter pour la Commission européenne est la suppression des aides sociales pour les migrants européens lors de leurs quatre premières années au Royaume-Uni.

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 16:28
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 11:55

LE FAIT DU JOUR. Le sondage exclusif Odoxa pour notre journal et BFMTV révèle que le FN est le seul parti à progresser réellement depuis les attentats.

Wallerand de Saint-Just, tête de liste pour le Front national dans les élections régionales en Ile-de-France, le 14 octobre 2015 à La Plaine-Saint-Denis

Wallerand de Saint-Just, 65 ans, a été mis en examen le 21 septembre pour recel d'abus de biens sociaux dans le cadre de l'enquête menée par la justicesur le financement du FN.

 

De quoi entraver sa campagne ? Non, à en juger par les 23% dont le crédite notre sondage Odoxa au 1er tour en Ile-de-France. La tête de liste FN dans la région capitale hausse les épaules : « Les gens s'en moquent, ils parlent même de persécution judiciaire. » Il enchaîne : « Cela aurait tendance à augmenter ma notoriété. Comme il paraît que j'en manque... » provoque-t-il, en réajustant ses lunettes carrées qui complètent son look de grand-père bobo. 

Pour se faire connaître, le trésorier du FN (conseiller régional sortant en... Picardie) a rasé ses pointes de moustache vieille France, s'est laissé pousser la barbe et a affiché sa nouvelle tête sur des milliers de murs de la région, « grâce à une campagne de collage intensive ». S'il se vante d'avoir les 84 pages de son programme, l'ex-avocat de Jean-Marie Le Pen se glisse désormais dans les pas de sa fille. « Nous profitons d'une dynamique nationale. On vit des moments très enthousiasmants. »

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 11:10

Afficher l'image d'origine

LE FAIT DU JOUR. Le sondage exclusif Odoxa pour notre journal et BFMTV révèle que le FN est le seul parti à progresser réellement depuis les attentats.

L'enquête exclusive Odoxa pour BFMTV et notre journal sur les intentions de vote aux régionales en Ile-de-France confirme la nette domination de la candidate des Républicains et du centre Valérie Pécresse sur le socialiste Claude Bartolone. Mais elle souligne, surtout, la dynamique du FN : «Les attentats du 13 novembre ont profité à plein au Front national et à aucun autre parti, commente Gaël Sliman, directeur de l'institut Odoxa. La liste FN est la seule à progresser réellement*, faisant jeu égal au 1er tour avec la liste PS.»



Avec 25 % des voix au second tour, l'inconnu Wallerand de Saint-Just est même crédité d'un score jamais atteint par le FN dans la région capitale, fief de gauche depuis dix-sept ans. Alors que ce parti ne compte même pas un élu dans l'assemblée régionale sortante. Il faut certes répéter qu'un sondage est une photographie du rapport de force politique à un instant T et pas une prévision de résultat. Que les électeurs sont encore sous le choc des attentats, notre enquête soulignant que la lutte contre le terrorisme est devenue, de très loin, la préoccupation numéro un des Franciliens. « Or, ce terrain de la sécurité est structurellement plus favorable à la droite et surtout à l'extrême droite qu'à la gauche », souligne Sliman.

La droite de Valérie Pécresse domine le match

Pour autant, il reste dix jours de campagne et tout n'est pas encore joué - même si Valérie Pécresse dispose désormais d'une avance solide, au-delà des marges d'erreur des sondages (2 à 3 points en plus ou en moins du résultat affiché). Claude Bartolone, quatrième personnage de l'Etat en tant que président de l'Assemblée nationale, reprend vendredi soir sa campagne, après l'hommage national aux victimes du 13 novembre. « Face à Pécresse et Saint-Just, il va jouer le match sur le thème du choix de société, confie un lieutenant : dans quel monde veut-on vivre, celui où on renvoie les Français dos à dos ? » Secrètement, le camp Bartolone espère surtout que, poursuivant sur sa lancée dans la triangulaire qui s'annonce, le FN chipe des électeurs de droite à Valérie Pécresse, favorisant un (improbable) renversement de situation...

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 15:21

François Durpaire dresse un portrait original de personnalités politiques en revenant sur les racines de leur engagement.
A l'occasion de cette édition spéciale pour les élections régionales 2015 en Ile-de-France retrouvez l'entrevue avec Wallerand De Saint-Just tête de liste pour le Front National.

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 12:10
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 18:30
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 18:17

Nouveau record de fréquentation pour le blog fn92100.com: 9.271 visiteurs en 24h!

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 18:10

Afficher l'image d'origine

Réalisé une semaine jour pour jour après les attentats du 13 novembre, notre sondage TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro, RTL et LCI montre que ces évènements meurtriers n'ont pas bouleversé la donne pour les régionales. Il n'y a pas d'explosion du vote Front national. Le parti de Marine Le Pen, qui était déjà en tête dans la plupart des enquêtes, ne progresse que d'un point, passant de 28% à 29% des intentions de vote. Malgré le fort regain de popularité de François Hollande, le PS ne gagne lui aussi qu'un point. Il est crédité de 22% des suffrages. En revanche, le Front de gauche perd deux points, passant de 6% à 4% des intentions de vote, et EELV recule également d'un point pour s'établir à 7%. Résultat: le total gauche est en baisse, malgré la progression du PS.

À droite, Les Républicains restent à 27% des intentions de vote. Le virage sécuritaire de François Hollande ne les a pas affaiblis. Les listes Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan progressent, elles, d'un point, passant de 3% à 4%. Le total droite est donc en légère hausse, même si les attentats n'ont pas fondamentalement changé les rapports de force.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 15:18

Le Point Logo

Ce sondage montre une hausse de deux points du Front national par rapport à un précédent réalisé avant les attentats du 10 au 13 novembre.

Afficher l'image d'origine

La liste d'union de la droite menée par Valérie Pécresse (Les Républicains) est toujours donnée gagnante aux régionales en Ile-de-France, selon un sondageIpsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France publié lundi. Ce sondage, réalisé du 19 au 21 novembre, montre une hausse de deux points du Front national par rapport à un précédent réalisé avant les attentats du 10 au 13 novembre. Au premier tour, 33 % (- 1) des personnes interrogées choisissent la liste LR-UDI-MoDem de Valérie Pécresse, loin devant la liste PS-PRG de Claude Bartolone (22 %,+ 1), à égalité avec le FN Wallerand de Saint-Just (22 %, + 2). Le président de l'Assemblée nationale dispose de réserves de voix pour le second tour, avec notamment les listes Front de gauche et EELV, menées respectivement par Pierre Laurent et Emmanuelle Cosse, créditées respectivement de 7,5 % (+ 1) et 6 % (- 1).

Malgré cette donnée, dans l'hypothèse d'une triangulaire le 13 décembre, Valérie Pécresse arriverait, selon cette enquête, en tête avec 40 % (- 1) des suffrages, devant Claude Bartolone (36 %, - 1) et Wallerand de Saint-Just (24 %, + 2). Enquête réalisée en ligne du 19 au 21 novembre auprès de 815 personnes inscrites sur les listes électorales âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Dans le cas d'un échantillon de 800 personnes, la marge d'incertitude est de plus ou moins 3,5 points selon le score, précise l'institut. Si le score mesuré est de 25 %, il y a ainsi 95 % de chances pour que la valeur réelle se situe entre 22 et 28 %.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article

Blog tenu par Julien Dufour.

                      affiche campagne Julien DUFOUR

Julien DUFOUR,

Chargé de Mission du FN 92,

Secrétaire du FN-RBM de Boulogne-Billancourt,

 

 

Recherche

Calendrier:

31 janvier, 15h00

Galette du FN 92

Invité d'Honneur: David Rachline,

-Sénateur du Var,

Maire de Fréjus

David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, invité d'Honneur de la Galette du FN 92, le 31 janvier 2016 à Boulogne-Billancourt.

Nous contacter:

Si vous souhaitez vous rapprocher de nous, militer et défendre vos convictions au niveau local, vous pouvez nous joindre

par mail:

fn92@frontnational.com

ou par téléphone au

06.65.86.46.92

La permanence du FN 92

est située au

80, avenue Edouard Vaillant.

(A 100 m de la Place Marcel Sembat).

Suivez Julien Dufour sur Twitter:

Visiteurs:

Sur ce site, vous êtes actuellement:

Visiteurs uniques depuis la création du blog.