Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 14:42
Sarkozy ne pille pas les idées du FN, il lit simplement son courrier dans sa boite aux lettres...
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 13:04
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 15:56
Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:33

Afficher l'image d'origine

Selon le patron de Frontex, l'agence européenne de surveillance des frontières, l'afflux de migrants n'a pas encore "atteint son paroxysme".

À la frontière entre l'Autriche et l'Allemagne le 28 octobre 2015. 

Quelque 800 000 « entrées illégales » dans l'Union européenne ont été dénombrées depuis le début de l'année, a déclaré Fabrice Leggeri, le patron de l'agence européenne de surveillance des frontières Frontex, au quotidien allemand Bild de mercredi. Fabrice Leggeri, avertissant que l'afflux de migrants en Europe n'a probablement pas « atteint son paroxysme », appelle les États européens à placer en rétention les candidats malheureux à l'asile pour les renvoyer « rapidement » dans leur pays d'origine. Ce chiffre dépasse les dernières estimations du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés et de l'Organisation internationale pour les migrations, mais le mode de comptage de Frontex permet de recenser la même personne plusieurs fois, avait précisé l'agence à la mi-octobre.

« Les États européens doivent se préparer à l'idée qu'une situation très difficile nous attend dans les prochains mois », alerte Fabrice Leggeri, rappelant que Frontex est chargée de la « surveillance » des frontières, mais n'a pas le pouvoir de refouler les migrants. Il a jugé que les « hotspots », centres d'accueil et d'enregistrement prévus sur les îles grecques et en Sicile, ne permettraient pas de résorber l'afflux de demandeurs d'asile, puisqu'ils ne permettent pas un « séjour prolongé » sur place. « Celui qui est entré illégalement et n'a aucun droit à l'asile doit être rapidement renvoyé dans son pays », a insisté Fabrice Leggeri, estimant que l'Union européenne a besoin « de structures d'accueil » où les migrants « doivent au besoin être enfermés ».

 

Le patron de Frontex appelle donc les États européens à « faire usage de manière plus conséquente » de leur droit, prévu par les textes européens, de placer en rétention « jusqu'à 18 mois » un étranger en situation irrégulière pour « organiser son retour ». Ce sujet est le principal point de discorde au sein de la coalition gouvernementale en Allemagne, premier pays d'accueil des candidats à l'asile : les conservateurs souhaitent la création de « zones de transit » le long de la frontière permettant de retenir les migrants pendant l'examen accéléré de leur dossier, comme dans les aéroports. Les sociaux-démocrates s'y refusent, dénonçant des « camps de masse » ou des « zones de détention » dont ils contestent de surcroît l'utilité.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 21:32

Si vous souhaitez "Liker" la page Facebook du FN 92, cliquez sur l'image ci-dessous.

La Page Facebook du Front National des Hauts-de-Seine dépasse les 4.000 Likes!

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 21:12

Réunion publique le 3 novembre à Mantes-La-Ville IDFBleuMarine

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 14:42

20minutes.fr

C’est au nom de la « sérénité » que le FN réclame ce vendredi la démission du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Cette annonce intervient après l’annonce d’un mandat d’arrêt lancé aux Etats-Unis à l’encontre du fils Fabius, Thomas, pour des chèques en bois distribués dans des casinos de Las Vegas en mai 2012.

Afficher l'image d'origine

« Sans préjuger des suites judiciaires qui seront données aux accusations portées contre Thomas Fabius, le Front National estime que le mandat d’arrêt lancé aux Etats-Unis contre le fils du ministre français des Affaires étrangères ne permet pas à ce dernier de conserver cette fonction », écrit le Front national dans un communiqué.

« Considérations personnelles » pouvant perturber l’action du ministre

« Il n’est pas envisageable en effet que des considérations personnelles (…) ne viennent perturber l’action d’un ministre naturellement amené à discuter et négocier très régulièrement avec les Etats-Unis ». « Laurent Fabius doit donc abandonner le porte-feuille (sic) ministériel des Affaires étrangères et se faire remplacer à ce poste par une personne qui pourra travailler en toute sérénité », conclut le parti d’extrême droite.

Thomas Fabius fait l’objet d’un mandat d’arrêt aux Etats-Unis pour une folle nuit à Las Vegas en mai 2012 durant laquelle il a distribué aux casinos des chèques sans provision totalisant 3,5 millions de dollars.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 10:01

Afficher l'image d'origine

Si le premier tour des élections régionales avait lieu dimanche, le Front national obtiendrait 28% des voix, Les Républicains et leurs alliés centristes 27%, alors que le Parti socialiste serait à 21%. C'est le résultat d'un sondage pour Le Figaro, RTL et LCI publié jeudi 30 octobre.

Cette enquête d'opinion, la première à donner le FN en tête lors du premier tour de ce scrutin au niveau national, fait davantage état d'un tassement des principales listes de droite et de gauche que d'une percée de la formation d'extrême droite, dont les scores lors des précédentes études de ce type étaient comparables, sinon identiques.

Un scrutin qui désintéresse 41% des sondés

Selon le sondage publié jeudi, la gauche dans son ensemble arriverait toutefois assez nettement en tête (37%) en cumulant avec le score du PS, ceux des listes Europe Ecologie-Les Verts et alliés (8%), Front de gauche (6%), Lutte ouvrière (1%) et divers gauche (1%). En ce qui concerne l'intérêt pour ce scrutin, 41% des personnes interrogées se déclarent "pas intéressées" par ces élections régionales dans leur ensemble.

* Enquête réalisée en ligne du 13 au 23 octobre auprès d'un échantillon de 2 200 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 18:31

L'actualité française et internationale par la rédaction d'Europe 1 - Politique, culture, faits divers, économie, médias.

La présidente du Front national arriverait largement en tête au premier tour avec 38% des voix, selon notre sondage.

Afficher l'image d'origine

EXCLUSIF - Marine Le Pen creuse l'écart. La présidente du Front national est donnée victorieuse des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, selon une enquête Ifop pour Europe 1, iTélé et La Voix du Nord. Elle devancerait largement la liste Les Républicains-UDI-MoDem menée par Xavier Bertrand et celle du Parti socialiste, conduite par Pierre de Saintignon. Des adversaires avec lesquels elle débattra mardi à 18h30 à Lille sur Europe 1 et iTélé, en partenariat avec La Voix du Nord.

Le Pen largement devant Bertrand. Marine Le Pen distancerait nettement ses rivaux au premier tour. Elle arriverait en tête avec 38% des suffrages, selon notre sondage. C'est 12 points de plus que Xavier Bertrand : le député-maire de Saint-Quentin, dans l'Aisne, recueille 26% des intentions de vote. A gauche, Pierre de Saintignon est donné à 19% et la liste écologiste-Parti de gauche de Sandrine Rousseau à 9%.

Le FN victorieux au second tour. Résultat : le second tour se traduirait par une triangulaire entre le FN, la droite et le PS. Et là aussi, le score serait sans appel : Marine Le Pen emporterait la région avec 39% des suffrages. Xavier Bertrand et Pierre de Saintignon se tiendraient dans un mouchoir de poche derrière elle : 31% pour le premier, 30% pour le second. Le candidat socialiste bénéficierait ainsi de larges reports de voix de la gauche de la gauche : 76% des électeurs de l'écologiste Sandrine Rousseau au premier tour apporteraient leurs suffrages à Pierre de Saintignon au second tour.

"La gauche n’a quasiment plus aucune chance de gagner la région". Pour Frédéric Dabi, directeur du Département d'Opinion de l'Ifop, contacté par Europe 1, "le grand enseignement de ce sondage, qui est dans la continuité des résultats des élections précédentes, c’est la marginalisation de la gauche dans le Nord-Pas-de-Calais. 19% pour la liste de Saintignon c’est, symboliquement, deux fois moins que Marine Le Pen ! Et le total gauche, qui est de 32%, doit être comparé au 50% aux régionales de 2010. Et le sondeur de conclure : "du fait de sa division, la gauche n’a quasiment plus aucune chance de gagner la région."

Sondage réalisé par questionnaire en ligne du 20 au 23 octobre, auprès d'un échantillon de 978 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.061 personnes représentatif de la population de Nord-Pas-de-Calais-Picardie âgée de 18 ans et plus.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 19:57

Afficher l'image d'origine

La présidente du Front national recueillerait 46% des voix au second tour, selon un sondage publié vendredi.

Afficher l'image d'origine

A peine a-t-elle commencé à mener campagne que Marine Le Pen semble déjà se diriger vers un véritable triomphe dans la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Selon un sondage BVA* réalisé pour la presse régionale, et publié vendredi 23 octobre, la présidente du Front national écraserait littéralement ses deux principaux concurrents, le Républicain Xavier Bertrand et le socialiste Pierre de Saintignon.

D'après cette enquête, Marine Le Pen recueillerait 42% des voix dès le premier tour, si les élections régionales avait lieu dimanche prochain. A la tête d'une liste d'union de la droite et du centre, Xavier Bertrand ne recueillerait, lui, que 25%. Quant au socialiste Pierre de Saintignon, qui souffre d'un fort déficit de notorité, il atteindrait laborieusement la barre des 15% ! Suivraient la listede Sandrine Rousseau (8%) soutenue par Europe Ecologie-Les Verts et par le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, et la liste du Parti communiste conduite par Fabien Roussel (5%).

Le Pen victorieuse en triangulaire comme en duel

Au second tour, l'institut BVA a testé deux cas de figure. Première hypothèse : en cas de triangulaire, Marine Le Pen recueillerait 46% des voix, loin, très loin devant Xavier Bertrand (29%) et Pierre de Saintignon (25%). Seconde hypothèse : en cas de désistement du socialiste Pierre de Saintignon, et donc de duel avec Xavier Bertrand, la présidente du Front national l'emporterait avec 52% des voix contre 48%. Pierre de Saintignon a toutefois exclu cette hypothèse d'un front républicain, lundi 19 octobre, estimant qu'"au soir du premier tour, la gauche sera très largement majoritaire en voix".  

*Sondage BVA réalisé par internet du 6 au 14 octobre, auprès d'un échantillon de 903 personnes inscrites sur les listes électorales dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, représentatif de la population régional âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

Published by Section de Boulogne Billancourt du Front National.
commenter cet article

Blog tenu par Julien Dufour.

                      affiche campagne Julien DUFOUR

Julien DUFOUR,

Chargé de Mission du FN 92,

Secrétaire du FN-RBM de Boulogne-Billancourt,

 

 

Recherche

Calendrier:

31 janvier, 15h00

Galette du FN 92

Invité d'Honneur: David Rachline,

-Sénateur du Var,

Maire de Fréjus

David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, invité d'Honneur de la Galette du FN 92, le 31 janvier 2016 à Boulogne-Billancourt.

Nous contacter:

Si vous souhaitez vous rapprocher de nous, militer et défendre vos convictions au niveau local, vous pouvez nous joindre

par mail:

fn92@frontnational.com

ou par téléphone au

06.65.86.46.92

La permanence du FN 92

est située au

80, avenue Edouard Vaillant.

(A 100 m de la Place Marcel Sembat).

Suivez Julien Dufour sur Twitter:

Visiteurs:

Sur ce site, vous êtes actuellement:

Visiteurs uniques depuis la création du blog.